Vidéo

Voici “Yumi”, le robot capable de diriger un orchestre symphonique 63 video https://img.vidible.tv/prod/2017-09/13/59b969898c08e025b946481c/59b96989c5ab0e660fc11a11_o_F_v0.jpg Il manie la baguette aussi bien qu’un véritable chef d’orchestre. Au théâtre Verdi de Pise, mardi soir, c’est un robot baptisé « Yumi » qui a dirigé un ensemble de plusieurs dizaines de musiciens. Un travail délicat, réalisé de pair avec une entreprise suisse de technologies, et un véritable chef d’orchestre. “La flexibilité des bras de “YuMi” est absolument impensable. Pas incroyable, mais bien impensable pour une machine. C’est absolument fantastique. Et les techniciens aussi ont été fantastiques pour obtenir un rendu aussi parfait, surtout dans la longueur et la vitesse du geste qui sont très importants”, a déclaré le chef d’orchestre (un vrai, cette fois) Andrea Colombini. Un chef d’orchestre high-tech capable de reproduire exactement les mêmes mouvements qu’un professionnel… Mais impossible pour lui d’improviser, ni même, d’interagir avec les musiciens. Une double-prouesse pour Yumi, probablement le seul robot qui aura réussir à diriger le ténor italien Andrea Bocelli Euronews French News World News 2017-09-13 17:18:04
Voici “Yumi”, le robot capable de diriger un orchestre symphonique
Il manie la baguette aussi bien qu’un véritable chef d’orchestre. Au théâtre Verdi de Pise, mardi soir, c’est un robot baptisé « Yumi » qui a dirigé un ensemble de plusieurs dizaines de musiciens. Un travail délicat, réalisé de pair avec une entreprise suisse de technologies, et un véritable chef d’orchestre. “La flexibilité des bras de “YuMi” est absolument impensable. Pas incroyable, mais bien impensable pour une machine. C’est absolument fantastique. Et les techniciens aussi ont été fantastiques pour obtenir un rendu aussi parfait, surtout dans la longueur et la vitesse du geste qui sont très importants”, a déclaré le chef d’orchestre (un vrai, cette fois) Andrea Colombini. Un chef d’orchestre high-tech capable de reproduire exactement les mêmes mouvements qu’un professionnel… Mais impossible pour lui d’improviser, ni même, d’interagir avec les musiciens. Une double-prouesse pour Yumi, probablement le seul robot qui aura réussir à diriger le ténor italien Andrea Bocelli