Vidéo

Réunion d'urgence des Nations Unies, le tollé de Trump 56 video https://img.vidible.tv/prod/2017-12/07/5a291dd0e0fa170ac293c52d/5a291dcff7766f4345dfebde_o_F_v0.jpg Donald Trump isolé sur la scène internationale après sa décision sur Jérusalem. Le conseil de sécurité des Nations Unies a prévu de se réunir d'urgence vendredi à la demande de 8 pays membres : quatre Européens, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède, deux Sud-Américains, la Bolivie et l'Uruguay, et deux Africains, l'Egypte et le Sénégal.  Faire de Jérusalem, la ville trois fois sainte, la capitale d'Israël en décidant de déménager son ambassade a été un coup de tonnerre pour le Proche-Orient. "Il est temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël" a déclaré hier soir le président américain jugeant que "cette décision était la meilleure pour les intérêts des Etats-Unis et la poursuite du processus de paix entre Israël et les Palestiniens." Donald Trump l'avait promis pendant sa campagne, il satisfait ainsi de grands pans de son électorat.  Mais l'embrasement risque d'être difficilement évitable, cette décision des Etats-Unis allant à l'encontre des résolutions du Conseil de sécurité. Dans la résolution 2334, adoptée le 23 décembre 2016, le Conseil de sécurité avait souligné "qu'il ne reconnaîtra aucune modification aux frontières du 4 juin 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autres que celles convenues par les parties par la voie de négociations".  Le statut de Jérusalem ne peut être résolu que par une "négociation directe" entre Israéliens et Palestiniens. "Il n'y a pas d'alternative à la solution de deux Etats" avec "Jérusalem comme capitale d'Israël et de la Palestine" a martelé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.   Euronews French News World News 2017-12-07 10:50:27
Réunion d'urgence des Nations Unies, le tollé de Trump
Donald Trump isolé sur la scène internationale après sa décision sur Jérusalem. Le conseil de sécurité des Nations Unies a prévu de se réunir d'urgence vendredi à la demande de 8 pays membres : quatre Européens, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède, deux Sud-Américains, la Bolivie et l'Uruguay, et deux Africains, l'Egypte et le Sénégal.  Faire de Jérusalem, la ville trois fois sainte, la capitale d'Israël en décidant de déménager son ambassade a été un coup de tonnerre pour le Proche-Orient. "Il est temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël" a déclaré hier soir le président américain jugeant que "cette décision était la meilleure pour les intérêts des Etats-Unis et la poursuite du processus de paix entre Israël et les Palestiniens." Donald Trump l'avait promis pendant sa campagne, il satisfait ainsi de grands pans de son électorat.  Mais l'embrasement risque d'être difficilement évitable, cette décision des Etats-Unis allant à l'encontre des résolutions du Conseil de sécurité. Dans la résolution 2334, adoptée le 23 décembre 2016, le Conseil de sécurité avait souligné "qu'il ne reconnaîtra aucune modification aux frontières du 4 juin 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autres que celles convenues par les parties par la voie de négociations".  Le statut de Jérusalem ne peut être résolu que par une "négociation directe" entre Israéliens et Palestiniens. "Il n'y a pas d'alternative à la solution de deux Etats" avec "Jérusalem comme capitale d'Israël et de la Palestine" a martelé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.