Vidéo

Le racisme de Trump dénoncé 85 video https://img.vidible.tv/prod/2018-01/12/5a5912ebc74d475a179a4356/5a5912ebc5ab0e0c398141b3_o_F_v0.jpg Donald Trump droit dans ses bottes malgré un nouveau dérapage. Une polémique qu'il a créée de toutes pièces et qui le met en difficulté au moment où il tente de trouver un compromis au Congrès sur le dossier sensible de l'immigration. La première réaction est venue des Nations unies : "Il s'agit de commentaires choquants et honteux de la part du président des États-Unis. Désolé, mais il n'y a pas d'autre mot que racistes. Vous ne pouvez pas considérer des pays et des continents entiers comme des "pays de merde" et dont toute la population n'est pas blanche. Par conséquent, ces mots ne sont pas les bienvenus " souligne Rupert Colville, le porte-parole du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés. Au Congrès américain , les démocrates dénoncent à l'unisson des propos inqualifiables. Dans un tweet, le sénateur Blumenthal parle de " racisme flagrant " et de " trahison effrontée des valeurs américaines ". L'ancien vice-président démocrate Joe Biden a lui aussi donné de la voix."Ce n'est comme cela qu'un président devrait parler et se comporter. Mais surtout, ce n'est pas comme cela qu'un président devrait penser. Nous valons mieux que cela" Pour l'ancien Premier ministre haïtien Laurent Lamothe, Donald Trump a montré " son ignorance comme jamais avant un président dans l'histoire récente des Etats-Unis ". Entre moquerie et ironie, les Norvégiens taclent Donald Trump sur le réseau social Twitter: " Personne en Norvège ne veut aller dans ce pays de merde : tout le monde peut se soigner, a droit à des congés, l'éducation est gratuite et il existe un véritable contrôle des armes !". " La Norvège a été déclaré pays le plus heureux au monde. Pourquoi devrions-nous aller dans ce pays de merde ?" A en croire les réactions sur les réseaux sociaux, les habitants du riche royaume nordique, ne sont pas très enclins à franchir l'Atlantique même si Donald Trump l'appelle de ses vœux. avec AFP Euronews French News World News 2018-01-12 19:54:02
Le racisme de Trump dénoncé
Donald Trump droit dans ses bottes malgré un nouveau dérapage. Une polémique qu'il a créée de toutes pièces et qui le met en difficulté au moment où il tente de trouver un compromis au Congrès sur le dossier sensible de l'immigration. La première réaction est venue des Nations unies : "Il s'agit de commentaires choquants et honteux de la part du président des États-Unis. Désolé, mais il n'y a pas d'autre mot que racistes. Vous ne pouvez pas considérer des pays et des continents entiers comme des "pays de merde" et dont toute la population n'est pas blanche. Par conséquent, ces mots ne sont pas les bienvenus " souligne Rupert Colville, le porte-parole du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés. Au Congrès américain , les démocrates dénoncent à l'unisson des propos inqualifiables. Dans un tweet, le sénateur Blumenthal parle de " racisme flagrant " et de " trahison effrontée des valeurs américaines ". L'ancien vice-président démocrate Joe Biden a lui aussi donné de la voix."Ce n'est comme cela qu'un président devrait parler et se comporter. Mais surtout, ce n'est pas comme cela qu'un président devrait penser. Nous valons mieux que cela" Pour l'ancien Premier ministre haïtien Laurent Lamothe, Donald Trump a montré " son ignorance comme jamais avant un président dans l'histoire récente des Etats-Unis ". Entre moquerie et ironie, les Norvégiens taclent Donald Trump sur le réseau social Twitter: " Personne en Norvège ne veut aller dans ce pays de merde : tout le monde peut se soigner, a droit à des congés, l'éducation est gratuite et il existe un véritable contrôle des armes !". " La Norvège a été déclaré pays le plus heureux au monde. Pourquoi devrions-nous aller dans ce pays de merde ?" A en croire les réactions sur les réseaux sociaux, les habitants du riche royaume nordique, ne sont pas très enclins à franchir l'Atlantique même si Donald Trump l'appelle de ses vœux. avec AFP