Vidéo

Lagarde : “Une croissance mondiale plus forte cette année” 60 video https://img.vidible.tv/prod/2017-10/12/59dfc112955a312a9791a161/59dfc112c5ab0e3ec28aff39_o_F_v0.jpg La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a dressé un tableau optimiste, lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui se tiennent ces jours-ci à Washington. Le Fonds vient de relever ses prévisions de croissance mondiale d’un demi-point pour 2017 et 2018. Selon les prévisions du FMI, elle sera cette année supérieure de près d’un demi-point à celle de l’an dernier (3,6 % contre 3,2 %). “Nous assistons à une reprise économique qui est plus forte, plus ample que ces dernières années. Nous attendons une croissance mondiale plus forte cette année et l’année prochaine“ a confirmé Christine Lagarde. Le président de la Banque mondiale appelle toutefois à la prudence : “La montée du protectionnisme, l’incertitude politique ou des possibles turbulences financières pourraient faire dérailler cette reprise fragile“ a rappelé Jim Yong Kim. Les deux institutions de Bretton Woods poussent les gouvernements à réduire la dette et à mener des politique pro-croissance tant qu’ils en ont l’occasion. La balle est dans le camp des ministres des Finances du G 20, qui doivent se réunir en marge du sommet. Christine Lagarde par ailleurs a confirmé les conclusions d’une récente étude du FMI, qui suggère qu’une augmentation des impôts sur les plus riches contribuerait à réduire les inégalités sans avoir un impact négatif sur la croissance. Une affirmation qui concerne d’avantage, selon elle, les économies les plus développées. Euronews French News World News 2017-10-12 19:19:57
Lagarde : “Une croissance mondiale plus forte cette année”
La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a dressé un tableau optimiste, lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui se tiennent ces jours-ci à Washington. Le Fonds vient de relever ses prévisions de croissance mondiale d’un demi-point pour 2017 et 2018. Selon les prévisions du FMI, elle sera cette année supérieure de près d’un demi-point à celle de l’an dernier (3,6 % contre 3,2 %). “Nous assistons à une reprise économique qui est plus forte, plus ample que ces dernières années. Nous attendons une croissance mondiale plus forte cette année et l’année prochaine“ a confirmé Christine Lagarde. Le président de la Banque mondiale appelle toutefois à la prudence : “La montée du protectionnisme, l’incertitude politique ou des possibles turbulences financières pourraient faire dérailler cette reprise fragile“ a rappelé Jim Yong Kim. Les deux institutions de Bretton Woods poussent les gouvernements à réduire la dette et à mener des politique pro-croissance tant qu’ils en ont l’occasion. La balle est dans le camp des ministres des Finances du G 20, qui doivent se réunir en marge du sommet. Christine Lagarde par ailleurs a confirmé les conclusions d’une récente étude du FMI, qui suggère qu’une augmentation des impôts sur les plus riches contribuerait à réduire les inégalités sans avoir un impact négatif sur la croissance. Une affirmation qui concerne d’avantage, selon elle, les économies les plus développées.