Vidéo

L’Inde et le Pakistan : il y a 70 ans, une partition douloureuse 81 video https://img.vidible.tv/prod/2017-08/13/59907f0185eb422bdefde6fc/59907f016709841ba462b9c1_o_F_v0.jpg C‘était il y a 70 ans, la province du Pendjab est en proie aux violences. Le démantèlement de l’empire britannique des Indes va donner naissance dans la douleur à deux pays, l’un à majorité hindoue, l’autre à majorité musulmane : l’Inde et le Pakistan. Au total, près de 15 millions de personnes ont été jetées sur les routes. C’est l’un des plus grands déplacements de population de tous les temps et une page très sombre de l’histoire des deux pays. Dans le village de Sarangra, des témoins se souviennent. Cet Indien, Niranjan Singh, avait alors 5 ans: “tout le monde était terrifié, terrifié que quelqu’un vienne simplement et te tue. Même lorsque l’on dormait, on était en alerte, et je dormais toujours avec mon père et ma mère”, dit-il. En souvenir de l‘événement, une cérémonie de fermeture de la frontière a lieu chaque soir au poste de Wagah, entre l’Inde et le Pakistan, mettant en scène les soldats des deux pays. “On se sent très patriotique, plein d‘énergie et d’enthousiasme”, dit ce visiteur venu de Mumbai. “J’ai un sentiment extraordinaire par rapport à mon pays, mon armée, je suis tellement heureuse et reconnaissante que l’on se sente en sécurité”, réagit cette femme. L’Inde célèbrera officiellement le 70ème anniversaire de son indépendance ce mardi, le Pakistan le fera dés ce lundi. Euronews French News World News 2017-08-13 16:30:55
L’Inde et le Pakistan : il y a 70 ans, une partition douloureuse
C‘était il y a 70 ans, la province du Pendjab est en proie aux violences. Le démantèlement de l’empire britannique des Indes va donner naissance dans la douleur à deux pays, l’un à majorité hindoue, l’autre à majorité musulmane : l’Inde et le Pakistan. Au total, près de 15 millions de personnes ont été jetées sur les routes. C’est l’un des plus grands déplacements de population de tous les temps et une page très sombre de l’histoire des deux pays. Dans le village de Sarangra, des témoins se souviennent. Cet Indien, Niranjan Singh, avait alors 5 ans: “tout le monde était terrifié, terrifié que quelqu’un vienne simplement et te tue. Même lorsque l’on dormait, on était en alerte, et je dormais toujours avec mon père et ma mère”, dit-il. En souvenir de l‘événement, une cérémonie de fermeture de la frontière a lieu chaque soir au poste de Wagah, entre l’Inde et le Pakistan, mettant en scène les soldats des deux pays. “On se sent très patriotique, plein d‘énergie et d’enthousiasme”, dit ce visiteur venu de Mumbai. “J’ai un sentiment extraordinaire par rapport à mon pays, mon armée, je suis tellement heureuse et reconnaissante que l’on se sente en sécurité”, réagit cette femme. L’Inde célèbrera officiellement le 70ème anniversaire de son indépendance ce mardi, le Pakistan le fera dés ce lundi.