Vidéo

Halte au trafic de gasoil frelaté en Europe 60 video https://img.vidible.tv/prod/2017-10/19/59e830c946bd1e62c3ac10ef/59e830c9c5ab0e3ec28b3fb0_o_F_v0.jpg Un trafic de gasoil libyen démantelé en Italie. Après un an d’enquête, la police italienne a annoncé avoir démantelé un réseau qui revendait du gasoil libyen de mauvaise qualité dans les stations services en Sicile et jusqu’en France et en Espagne. Un gasoil destiné aux navires, prélevé dans les cuves de la raffinerie dela compagnie nationale libyenne de pétrole, et mélangé à d’autres pour être distribué au marché noir en Europe. “Ce pétrole, ce pétrole liquide, contient moins d’1 % de sulfure. Il devrait être utilisé pour le soutage, le ravitaillement des navires. Au lieu de cela, il était distribué dans les stations-service à travers ce réseau illégal. Beaucoup d’entre nous auraient pu l’acheter involontairement, alors que ce n’est clairement pas un carburant à utiliser pour nos voitures“, a expliqué Carmelo Zuccaro, le procureur de Catane, en Sicile. Des mandats d’arrêt ont été lancés hier, 18 octobre, contre deux Italiens, deux Maltais et deux Libyens. En un an, 30 voyages ont été repérés, les trafiquants ont importé pour 30 millions d’euros de gasoil. Ce trafic aurait permis de générer une fraude à la TVA de 11 millions d’euros en Italie. #Catania. #Riciclaggio di gasolio illecitamente prelevato e destinato ad essere immesso in consumo come carburante: 9 soggetti #arrestati pic.twitter.com/FExFS0JV2r— Guardia di Finanza (@GDF) 18 octobre 2017 Euronews French News World News 2017-10-19 04:55:23
Halte au trafic de gasoil frelaté en Europe
Un trafic de gasoil libyen démantelé en Italie. Après un an d’enquête, la police italienne a annoncé avoir démantelé un réseau qui revendait du gasoil libyen de mauvaise qualité dans les stations services en Sicile et jusqu’en France et en Espagne. Un gasoil destiné aux navires, prélevé dans les cuves de la raffinerie dela compagnie nationale libyenne de pétrole, et mélangé à d’autres pour être distribué au marché noir en Europe. “Ce pétrole, ce pétrole liquide, contient moins d’1 % de sulfure. Il devrait être utilisé pour le soutage, le ravitaillement des navires. Au lieu de cela, il était distribué dans les stations-service à travers ce réseau illégal. Beaucoup d’entre nous auraient pu l’acheter involontairement, alors que ce n’est clairement pas un carburant à utiliser pour nos voitures“, a expliqué Carmelo Zuccaro, le procureur de Catane, en Sicile. Des mandats d’arrêt ont été lancés hier, 18 octobre, contre deux Italiens, deux Maltais et deux Libyens. En un an, 30 voyages ont été repérés, les trafiquants ont importé pour 30 millions d’euros de gasoil. Ce trafic aurait permis de générer une fraude à la TVA de 11 millions d’euros en Italie. #Catania. #Riciclaggio di gasolio illecitamente prelevato e destinato ad essere immesso in consumo come carburante: 9 soggetti #arrestati pic.twitter.com/FExFS0JV2r— Guardia di Finanza (@GDF) 18 octobre 2017