Vidéo

Macron confirme l’engagement français au Mali 56 video http://img.vidible.tv/prod/2017-05/19/591f5df5f3bdc94d6a79c496/591f5df4c5ab0e31faf6662e_o_F_v0.jpg Emmanuel Macron a été accueilli par son homologue malien Boubacar Keïta à son arrivée à Gao. Pour sa première visite hors d’Europe, le nouveau président français a privilégié sa fonction de chef des armées. Il est resté sept heures aux côtés des soldats sur une base militaire de cette ville du nord du pays. Le Mali est le principal théâtre d’intervention des forces françaises. Et la lutte contre les groupes jihadistes va rester une priorité. “La détérmination de la France sera complète à vos cotés pour la sécurité, non seulement du Mali, mais du Sahel. En continuant l’engagement de nos forces, en continuant à nous engager aussi dans une feuille de route diplomatique et politique à laquelle je tiens particulièrement”, a dit Emmanuel Macron. Il a aussi souhaité que l’Allemagne s’engage davantage pour la sécurité du Mali, en apportant un soutien matériel. Outre le volet militaire, le président a annoncé le déblocage d’un budget d’aide de 470 millions d’euros pour l’Agence française de développement. Euronews French News World News 2017-05-19 20:52:24
Macron confirme l’engagement français au Mali
Emmanuel Macron a été accueilli par son homologue malien Boubacar Keïta à son arrivée à Gao. Pour sa première visite hors d’Europe, le nouveau président français a privilégié sa fonction de chef des armées. Il est resté sept heures aux côtés des soldats sur une base militaire de cette ville du nord du pays. Le Mali est le principal théâtre d’intervention des forces françaises. Et la lutte contre les groupes jihadistes va rester une priorité. “La détérmination de la France sera complète à vos cotés pour la sécurité, non seulement du Mali, mais du Sahel. En continuant l’engagement de nos forces, en continuant à nous engager aussi dans une feuille de route diplomatique et politique à laquelle je tiens particulièrement”, a dit Emmanuel Macron. Il a aussi souhaité que l’Allemagne s’engage davantage pour la sécurité du Mali, en apportant un soutien matériel. Outre le volet militaire, le président a annoncé le déblocage d’un budget d’aide de 470 millions d’euros pour l’Agence française de développement.